Ce site Web enregistre des témoins sur votre ordinateur. Ces témoins servent à personnaliser votre expérience de navigation et à recueillir des données et paramètres au sujet des visiteurs de notre site Web. Pour en savoir plus sur les témoins que nous utilisons, prière de consulter notre politique relative à la confidentialité.

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Aujourd'hui, le 30 septembre 2022, Winpak souligne la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Au Canada, cette journée est un jour férié fédéral officiellement reconnu en 2021. Pour ceux qui ne connaissent pas la signification de ce jour férié, voici un aperçu.

En 2008, le gouvernement canadien a créé la Commission de vérité et de réconciliation (CVR). L'objectif de la CVR est de fournir une analyse historique des pensionnats, d'aider les gens à guérir des conséquences négatives liées aux pensionnats et d'encourager la réconciliation entre les Canadiens autochtones et non autochtones. 

La CVR a présenté son rapport final et ses appels à l'action en 2015, et a demandé au gouvernement fédéral, en collaboration avec les peuples autochtones, de définir un jour férié - une Journée nationale de la vérité et de la réconciliation - pour rendre hommage aux survivants des pensionnats, à leurs familles et à leurs communautés, et veiller à ce que la commémoration publique de l'histoire et de l'héritage des pensionnats demeure une composante essentielle du processus de réconciliation.

Pensionnats
Les pensionnats constituaient un système scolaire obligatoire établi uniquement pour les enfants autochtones. De 1831 à 1998, il y a eu 140 pensionnats autochtones gérés par le gouvernement fédéral au Canada. On estime qu'au moins 150 000 enfants issus de centaines de communautés autochtones à travers le Canada ont été enlevés de force à leurs parents par le gouvernement et envoyés dans des pensionnats[1]. Ces écoles étaient en grande partie gérées par certaines églises et organisations religieuses, et administrées et financées par le gouvernement fédéral comme un aspect clé du colonialisme. Le système a été imposé aux peuples autochtones dans le cadre d'un vaste ensemble d'efforts d'assimilation visant à détruire la richesse de leurs cultures et de leurs identités, et à supprimer leurs histoires.

La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation est un rappel solennel de cette douloureuse histoire canadienne et un appel à l'action pour la réflexion et l'éducation afin que ces événements tragiques ne se reproduisent jamais.

Signification du chandail orange
Le 30 septembre également, de nombreux Canadiens, jeunes et moins jeunes, porteront des chandails orange en guise de reconnaissance visuelle de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. 

La Journée du chandail orange est une journée commémorative organisée par les communautés autochtones pour rendre hommage aux enfants qui ont survécu aux pensionnats et se souvenir de ceux qui n’y ont pas survécu. Cette journée est inspirée de l’histoire de Phyllis Webstad, qui pour sa première journée au pensionnat portait un nouveau chandail orange, lequel lui a été enlevé. Ce vêtement est aujourd'hui le symbole de la dépossession de la culture, de la liberté et de l'estime de soi vécue par les enfants autochtones au fil des générations.

En signe de solidarité avec les membres de notre communauté autochtone, les employés de Winpak sont encouragés à revêtir la couleur orange le 30 septembre afin de sensibiliser la population à l'héritage tragique des pensionnats et pour rendre hommage aux survivants.

Reconnaissance des terres autochtones
La reconnaissance des terres est un moyen de créer un lieu pour les peuples autochtones. Elle permet de dire « nous vous voyons, nous reconnaissons que vous étiez ici sur ce territoire avant nous et nous sommes déterminés à réconcilier nos relations »[2].

Winnipeg est située sur le territoire visé par le Traité n° 1, les terres traditionnelles des Anishinabés (Ojibwés), des Ininew (Cris), des Oji-Cris, des Dénés et des Dakotas, et constitue le berceau et le cœur de la patrie de la Nation Métisse[3].

Winpak Division, Winpak Corporate et American Biaxis Inc. résident toutes sur Saulteaux Crescent à Winnipeg, au Manitoba. S'établissant juste au nord de Winnipeg, le peuple des Premières nations Saulteaux était dirigé par le chef Peguis, qui était autrefois considéré comme le chef le plus influent de la région[4].

Winpak est fière de reconnaître les terres autochtones sur lesquelles se trouvent ses sites de Winnipeg et d'honorer la riche histoire des anciens dirigeants autochtones qui ont autrefois régné sur notre région.

Rassembler ensemble l’histoire passée et présente du Canada
Maintenant que nous avons partagé l'histoire entourant la Journée nationale de la vérité et la réconciliation, que pouvons-nous faire personnellement pour commémorer cette journée?  Voici quelques suggestions:

  • Prenez le temps de faire une pause, de penser et de réfléchir à ce que signifie cette journée
  • Apprenez-en davantage sur la Commission de vérité et de réconciliation
  • Rendez hommage à tous les enfants et à toutes les familles dévastés par les pensionnats

Pour plus d'informations sur la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation et pour savoir comment vous pouvez soutenir le processus de réconciliation, veuillez visiter : https://www.canada.ca/fr/patrimoine-canadien/campagnes/journee-nationale-verite-reconciliation.html

Caroline Schroen
Auteur
Caroline Schroen
Manager, Corporate Communication
Winnipeg, MB
caroline.schroen@winpak.com



Soumettre un commentaire

{item.FirstName} {item.LastName}



{item.Comment}

{reply.FirstName} {reply.LastName}



{reply.Comment}

CONTACTEZ-NOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS